Le Figaro - Interview

Clarisse, la solution toute trouvée pour l’exploitation des données Non Structurées

Créée en 2011 mais toujours en constante évolution, la solution Clarisse, développée par Accecia, permet de gérer, stocker et sécuriser les données déstructurées d’entreprises de toutes tailles.

Un constat : des difficultés dans le traitement des données

Compatible avec toutes les tailles d’entreprises et tous les secteurs d’activité, Clarisse est une solution qui permet de faciliter l’organisation des structures professionnelles, en traitant efficacement les données non structurées (fichiers bureautiques, photos, courriels, courriers, videos, plans, numérisations, etc.). « Aujourd’hui, les professionnels disposent de serveurs de fichiers, avec une multitude d’arborescences qui amènent une complexité organisationnelle. Il y a donc des difficultés pour organiser, sécuriser et diffuser les informations », analyse Alexandre Guinjard, dirigeant d’Accecia, l’entreprise qui édite Clarisse.

Clarisse, le tout-en-un

Pour faciliter ce traitement des données, Clarisse remplace ces arborescences par un moteur de recherche. Ce dernier va permettre de retrouver quelconques informations rapidement et facilement. « Le plus important pour nous était d’offrir une solution agréable à utiliser », ajoute Jérôme Depras, chef des projets d’Accecia. Outre cette ergonomie, Clarisse offre la possibilité, aux entreprises qui le souhaitent, un hébergement des données. Pas d’inquiétude, la solution sécurise les données en traçant les actions des utilisateurs, en cryptant les documents et en limitant les droits d’accès. Ainsi, Clarisse répond aux exigences de la RGPD.

Une solution infinie

Avec une clientèle qui ne fait qu’augmenter et qui devient de plus en plus hétérogène, Accecia cherche à toujours améliorer sa solution, en lui ajoutant de nouvelles fonctionnalités. « Nous avons une solution qui organise et qui sécurise, mais nous voulons, aujourd’hui, gagner en mobilité, afin de permettre à des collaborateurs de profiter de leur patrimoine documentaire même en déplacement », précise Jérôme Depras. De plus, avec Clarisse, il est possible de réorganiser le fonctionnement de l’entreprise. Pour aller plus loin, Accecia développe Olesia, une version premium de Clarisse, pour effectuer de la gestion de processus métier, au travers des données que maitrise l’entreprise.

La fonctionnalité « constellation » offre également la possibilité de connecter plusieurs Clarisse entre-elles, afin de lier les structures professionnelles qui sont présentes aux quatre coins du globe.

(Article Le Figaro du 19 mars 2020)

Alexandre Guinjard

Auteur Alexandre Guinjard

Plus d'articles par Alexandre Guinjard

Laisser un message